Rayon :

Rien du tout
EAN13 : 9791091180221
ISBN :979-10-91180-22-1
Éditeur :Maison georges
Date Parution :
Nombre de pages :36
Dimensions : 26 x 20 x 1 cm
Poids : 315 g

Rien du tout

De

Indisponible Indisponible

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 11 confrères du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

« Rien » ou « tout », dans cette histoire tout est question de point de vue.

Quand Monsieur C arrive dans une forêt inhabitée et préservée, il ne voit rien de la beauté qui l’entoure. Pour lui, il n’y a rien du tout. Peut être est-il trop habitué à ce qu’il connaît ou bien est-il aveuglé par ses rêves de grandeur et de mégalopole vrombissante...

Dans une frénésie constructive, il érige une ville qui peu à peu pousse la nature hors de la page. Sans feuille de route ni vue d’ensemble, il empile ses constructions jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien ajouter...

Julien Billaudeau (Auteur) a également contribué aux livres...

À la découverte de la grotte Chauvet-Pont d'Arc
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,50 €
Lettres à Ly-Lan, Vietnam 1977

Lettres à Ly-Lan, Vietnam 1977

Florence Jenner-Metz

Kilowatt

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,20 €
Deux Soldats (Les)

Deux soldats (les)

Michel Piquemal

Rue Du Monde

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,50 €
En savoir plus sur Julien Billaudeau

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires partenaires

Conseillé par la Librairie Sorcière Lucioles à Vienne

5 étoiles

Par . (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)

Quand Monsieur C. est arrivé, il n'y avait rien ou si peu. Quelques arbres, à peine une forêt, deux trois animaux, peut-être une rivière mais tellement peu...

Devant tant de pas grand chose, Monsieur C. voit grand. Un mur puis un autre, une maison puis deux, puis trois... Et plus, encore plus, toujours plus de toits, de routes, d'antennes, d'usines. Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien à ajouter, plus rien à retirer ou si peu, jusqu'à ce que...

Depuis quelque temps, Julien Billaudeau posait ses pinceaux sur les mots des autres en leur offrant sa touche de lumineuse géométrie assortie d'une belle transparence. Pour "Rien du tout", il a tout fait, les mots et les images, l'histoire et les paysages. Le décor, il l'imprime à l'aide de tampons en bois gravé, peut-être le bois d'un de ces arbres que Monsieur C. a croisé au début. Quand Monsieur C. construit, Julien Billaudeau encre la page, forme après forme, couleur après couleur pour que ce rien du tout devienne du presque trop, pour que de page en page, l'essentiel gagne la raison au profit d'un tout bien suffisant. Rien, trop ou juste assez, tout est là et c'est déjà beaucoup!

- Librairie Sorcière Lucioles

Conseillé par la Librairie Sorcière La Soupe de l'Espace à Hyères

5 étoiles

Par . (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)

Julien Billaudeau, sans doute un nom qui vous parle. Il s’agit de l’illustrateur des ouvrages "Le loup dans le panier à salade", "Le monstre mangeur de prénoms", "À la découverte de la grotte Chauvet-Pont d’Arc"…

Son nouvel album est une fable écologique sensible et poétique qui souhaite faire réfléchir les plus jeunes sur la nature qui les entoure, le rapport entre l’homme et l’environnement.

L’histoire se lance petit à petit comme un bourgeon qui éclot tandis que l’illustration s’étoffe, se fait embarquer par la narration. Au début il n’y a rien du tout puis petit à petit émergent quelques arbres, quelques animaux, même une rivière, un étang, si bien qu’à la fin ça commence à faire beaucoup.

Puis, un beau jour, arrive Monsieur C au milieu de la forêt et il n’y voit rien du tout. Il s’impose un peu brutalement au cœur de l’histoire, avec ses grosses chaussures, et décide de construire une route, une maison puis deux et une boîte aux lettres, des réverbères, des lotissements, des commerces. Pour faire jaillir ces éléments, l’auteur se sert de tampons en bois, formes simples gravées qu’il additionne, reproduit si bien que l’illustration se compose, se densifie au fil de la narration et là où Monsieur C ne voyait rien, il y a tout.

Nous ça nous amuse ce jeu sur le tout et le rien, parce que c’est une question de point de vue, de sensibilité. Et qui permet de prendre le temps de regarder toute cette végétation, de s’interroger sur l’avidité, l’appropriation de la terre par les humains. Comme une invitation à cohabiter, profiter de la nature existante plutôt que l’étouffer.

Claire, Librairie Sorcière La Soupe de l'Espace à Hyères

Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)