Sur quoi se fondent nos interprétations ?, Introduction à la sémiotique sociale appliquée aux images d'actualité, séries
télé et sites web de médias
EAN13
9782375461730
ISBN
978-2-37546-173-0
Éditeur
Presses de l'ENSSIB
Date de publication
Collection
Papiers
Dimensions
16 x 3,3 cm
Poids
358 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sur quoi se fondent nos interprétations ?

Introduction à la sémiotique sociale appliquée aux images d'actualité, séries télé et sites web de médias

Autres contributions de , ,

Presses de l'ENSSIB

Papiers

Offres

Autre version disponible

Ce livre aborde le champ de l'éducation aux médias d'une manière inédite: à
partir d’une réflexion sur la manière dont nous attribuons du sens aux
productions visuelles. Prenant comme exemples des images d’actualité, de
séries télé, de sites web de médias, les autrices cherchent à comprendre les
significations différentes, et parfois contradictoires, qu’elles suscitent.

Elles s’appuient sur une méthode d’enquête originale, développée depuis
plusieurs années à l’école, à l’université, mais aussi hors contexte
pédagogique: des ateliers de co-interprétation où des participant·es échangent
leurs ressentis, réflexions et hypothèses. Chacun·e discute de ce qui lui
semble signifiant dans des productions visuelles, en s’interrogeant sur les
rouages de son cheminement interprétatif. Si les productions font débat, c’est
non seulement en raison de leurs stratégies de communication, mais aussi parce
que chaque participant·e les regarde à travers des « filtres interprétatifs »
qui puisent dans sa socialisation, ses savoirs, ses habitudes et croyances.

La sémiotique sociale, en restituant ces filtres, vise à aider chacun·e –
professionnel·le, enseigné·e, simple citoyen·ne – à devenir plus lucide sur
ses mécanismes et fondements interprétatifs.

Aux Presses de l’Enssib, Alexandra Saemmer a co-dirigé le livre Éducation
critique aux médias et à l'information en contexte numérique avec Sophie Jehel
(2020). Nolwenn Tréhondart a co-dirigé le livre Livres d’art numériques, de la
conception à la réception, avec Alexandra Saemmer (Hermann, 2017); elle a
coordonné le projet de recherche « Interpréter les images-chocs en temps de
crise sanitaire » auquel Lucile Coquelin a participé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alexandra Saemmer