Le corps et l'esprit
EAN13
9782408038564
ISBN
978-2-408-03856-4
Éditeur
Milan
Date de publication
Collection
Les goûters philo
Nombre de pages
56
Dimensions
18 x 12,5 x 0,9 cm
Poids
178 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

On entre d'abord en contact avec les autres à travers son apparence corporelle. Tu t'habilles d'une façon ou d'une autre, tu te maquilles, tu te tatoues. Tu dis déjà beaucoup de choses aux autres sur toi, sans avoir encore échangé.

Le corps, enveloppe de l'esprit
On peut contraindre ton corps à être là. Oublier que tu as un esprit. Mais même si ton corps est entravé, comme celui d'un esclave, ton esprit reste libre et à toi. Ton corps ne te définit pas en entier, tu es à la fois un corps et un esprit. Grâce à ton esprit, tu peux imaginer plein de choses, tu peux douter de plein de choses. Parfois, aussi, tu t'ennuies. Mais tu ne peux jamais t'empêcher de penser. Grâce à ton esprit, tu sais que tu existes.

Le corps et l'esprit : un lien vers les autres
Parfois tu as l'impression que tu as besoin du regard des autres pour savoir quoi penser de ton corps. Comme si ton corps ne t'appartenait pas. Mais tu es libre de ne pas devenir le personnage que les autres voient, grâce à ton esprit. Ton esprit te donne envie de rencontrer les autres, au-delà de leur apparence, de leur corps, d'aller rencontrer leur esprit. Pour te sentir bien, tu as besoin que ton corps et ton esprit fonctionnent ensemble et d'aller rencontrer les autres.

Nourrir son corps et son esprit
Si les besoins de ton corps ne sont pas satisfaits, ses sensations envahissent ton esprit et l'empêchent de fonctionner. Pour bien fonctionner, ton esprit a besoin que ton corps fonctionne bien. Mais ton esprit a aussi besoin d'être nourri : il aime les échanges, les rencontres, les histoires, les musiques, les sensations agréables.

Pour les autres, nous sommes d'abord un corps. Mais nous sommes aussi un esprit. Alors qui décide, le corps ou l'esprit ? Le "Goûter philo - Le Corps et l'Esprit" propose aux enfants de réfléchir à la place que l'on accorde à l'apparence et à la liberté de penser.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre-François Dupont-Beurier
Plus d'informations sur Brigitte Labbé
Plus d'informations sur Jacques Azam