Nos mains en l'air
EAN13 : 9782812618000
ISBN :978-2-8126-1800-0
Éditeur :Le Rouergue
Date Parution :
Collection :Rouergue Romans
Nombre de pages :304
Dimensions : 21 x 14 x 3 cm
Poids : 420 g

Nos mains en l'air

De

Victor et Yazel ne devaient pas se rencontrer… L’un né dans une famille de braqueurs, l’autre orpheline sourde recueillie par une richissime tante. Mais l’une et l’autre refusent d’être ce que l’on attend d’eux. Alors, il suffit d’un cambriolage de Victor chez Yazel pour qu’ils se découvrent une fraternité à toute épreuve… et qu'ils s'enfuient à l'étranger, loin de leurs deux familles dingos ! Drôle et émouvant. Une nouvelle veine pour Coline Pierré, l’auteur de Ma fugue chez moi et de La révolte des animaux moches.

Coline Pierré (Auteur) a également contribué aux livres...

Je peux te manger ?

Je peux te manger ?

Coline Pierré

La Plage

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15,90 €
Les nouvelles vies de Flora et Max

Les nouvelles vies de Flora et Max

Coline Pierré, Martin Page

École Des Loisirs

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,50 €
La révolte des animaux moches

La révolte des animaux moches

Coline Pierré

Le Rouergue

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 11,50 €
Le jour où les ogres ont cessé de manger les enfants
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15,50 €
Apprendre A Ronronner

Apprendre a ronronner

Coline Pierré

École Des Loisirs

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,50 €
En savoir plus sur Coline Pierré

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

"Je n'ai jamais rencontré d'autres gangsters, mais je suis à peu près sure que vous êtes le plus mauvais cambrioleur de l'univers"

5 étoiles

Par . (Librairie L'Armitière)

Victor a beau avoir 21 ans, il reste coincé chez sa famille. Chez les Kouzo, on est braqueurs de père en fils.
Victor ne veut pas être cambrioleur, son rêve à lui c'est de créer un refuge pour les hérissons. Mais suite à un braquage qui n’aboutira à rien, son père va lui imposer un ultimatum : Victor doit entrer par effraction dans un manoir et voler ce qu'il contient sinon il ne pourra plus jamais rentré chez lui. Victor accepte mais, après ça, il ne veut plus jamais entendre parler de la famille Kouzo car il compte bien s’enfuir !
Yazel, petite sourde de 12 ans, suite à la mort de ses parents, vit chez son affreuse tante.
Voyant l’arrivée de Victor comme un signe, elle va lui proposer un marché : son aide pour voler sa tante en échange, il l’emmène avec elle dans sa fugue.
Victor hésite jusqu'à ce que la jeune fille lui parle de son rêve...
Il va alors tout pour faire pour le réaliser !

Une merveilleuse histoire d'amitié (et non d'amour pour changer !)
Deux personnages en quête d'aventures, de rêves et d'évasion, poursuivis par fantômes, doutes et tracas de la vie quotidienne.
Sans compter les forces de la police qui recherchent activement Yazel, fraîchement portée disparue.
Et si Victor était accusé d'être son kidnappeur ?

Commentaires des libraires partenaires

Conseillé par la Librairie Sorcière Librairie Les Enfants Terribles

5 étoiles

Par . (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)

Cette rencontre n’aurait jamais dû se produire. Car il n’y a, a priori, rien de commun entre un apprenti braqueur maladroit, désespérément honnête, et une orpheline aussi sourde qu’espiègle… Et pourtant si, une chose essentielle: le désir d’échapper à un destin tracé pour eux par d’autres… Lors d’un braquage foireux, Victor tombe sur Yazel, jeune fille de douze ans et futée, qui décèle immédiatement le potentiel de gentillesse chez ce cambrioleur malgré lui. Elle l’aide à mettre la main sur les bijoux de sa glaciale tante en échange de la promesse de revenir la chercher pour l’accompagner dans son projet d’évasion. Victor hésite, mais lui aussi cherche une issue à son impossible héritage familial… Voilà nos héros embarqués dans une échappée improbable à bord d’une vieille caisse, bientôt poursuivis par leurs familles respectives mais pas vraiment respectables. Coline Pierré signe avec Nos mains en l’air un très beau roman, empreint de grâce, de tendresse et d’humour. Victor et Yazel s’inventent une famille choisie, trouvent une langue commune et refusent toute forme de résignation… Une échappée belle, un éloge de la bienveillance… En français dans le texte: un livre qui fait du bien! — Librairie Les Enfants Terribles