Rayon :

Capitaine Rosalie
EAN13 : 9782075107693
ISBN :978-2-07-510769-3
Éditeur :Gallimard Jeunesse
Date Parution :
Collection :Albums Junior
Nombre de pages :64
Dimensions : 19 x 18 x 1 cm
Poids : 298 g
Langue : français

Capitaine Rosalie

De

Illustrations de

Hiver 1917. Une petite fille courageuse traverse la guerre avec une idée fixe. Elle reherche la vérité et rien ne pourra l'arrêter...Rosalie a cinq ans et demi. Son père est au front et sa mère travaille à l'usine. Alors, même si elle n'a pas encore l'âge, Rosalie passe ses journées à l'école, dans la classe des grands. On croit qu'elle rêve et dessine en attendant le soir. Mais Rosalie s'est fabriqué une mission, comme celles des véritables soldats. Elle est capitaine et elle a un plan.

Timothée de Fombelle (Auteur) a également contribué aux livres...

Quelqu'un m'attend derrière la neige

Quelqu'un m'attend derrière la neige

Timothée De Fombelle

Gallimard Jeunesse

En stock, expédié demain 12,90 €
Neverland

Neverland

Timothée De Fombelle

Folio

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,20 €
Gramercy Park

Gramercy Park

Christian Cailleaux, Timothée De Fombelle

Gallimard Jeunesse

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Vango , Tome 2 : Un prince sans royaume

Vango , Tome 2 : Un prince sans royaume

Timothée De Fombelle

Folio

En stock, expédié demain 7,30 €
Le Livre de Perle

Le Livre de Perle

Timothée De Fombelle

Gallimard Jeunesse

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,70 €
En savoir plus sur Timothée de Fombelle

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Les combats de l'enfance

5 étoiles

Par .

Dans le village de Rosalie, la guerre semble loin. Les élèves continuent d’aller à l’école, écoutant sagement le maître. Pourtant, nous sommes à l’hiver 1917, et les combats font rage. Les hommes sont au front. Leur seul lien avec leur famille, épouses et enfants, ce sont ces lettres, poignantes, où ils tentent à la fois de tout dire et de ne rien révéler de l’horreur et des atrocités. Le père de Rosalie est parti depuis la mobilisation. Il n’est rentré que deux fois, deux permissions, et chaque fois, la petite fille de cinq ans et demi a eu l’impression de le perdre encore davantage. Sa mère travaille à l’usine et elle la dépose tous les jours à l’école des grands. Alors, au fond de la classe, abritée sous les portemanteaux, la fillette mène sa propre bataille : elle prépare quelque chose de secret. Qu’on l’envoie chercher du charbon, qu’on la laisse recopier ce qu’elle désire dans son carnet dont elle ne se sépare jamais, elle reste un soldat en mission, en embuscade… pendant que tous pensent qu’elle ne fait rien.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u