Papa, il est où papa ?, enquête sur l'homoparentalité
EAN13
9782352041108
ISBN
978-2-35204-110-8
Éditeur
Les Arènes
Date de publication
Collection
politique actualités
Nombre de pages
210
Dimensions
20 x 15 x 1 cm
Poids
300 g
Langue
français
Code dewey
306.85
Fiches UNIMARC
S'identifier

Papa, il est où papa ?

enquête sur l'homoparentalité

De

Les Arènes

politique actualités

Offres

Un phénomène de société, un livre qui sera toujours d'&ctualité. Il y a quelques années encore, l'homoparentalité était marginale voire suspectée d'être dangereuse pour la santé mentale de l'enfant. Certains psychanalystes se faisaient menaçants : une telle aberration donnerait des schizophrènes ou des suicidaires (J.-P.Winter). Dans les pays du Nord, landaus et poussettes ont remplacé cuirs et costumes provocants. Aujourd'hui, les défilés de la gay pride à Amsterdam ressemblent parfois à un détachement avancé du planning familial local. Au Québec, où les homosexuels peuvent adopter, le bilan est spectaculairement positif. En France, le regard de la société a radicalement changé : 64% des Français sont favorables au mariage homosexuel, et 57%pour le droit à l'adoption (sondage BVA de novembre 2009). Une enquête riche en surprises Contrairement à une idée reçue, il ne s'agit pas d'un phénomène parisien : la province est désormais moins homophobe que la capitale ! Pour cette enquête, la plupart des parents que Daniel Garcia a rencontrés habitent des petites villes ou des bourgades de campagne. Autre cliché, seuls les homos intellectuels et aisés seraient tentés par la parentalité. Là aussi, ce livre nous mettra en contact aussi bien avec des catégories socioprofessionnelles supérieures, mais aussi avec des techniciens, des infirmières, une vendeuse de pizzas ambulante, des intermittents du spectacle, etc. Médias et politiques sont en décalage total avec la réalité Les lois, les colloques et les prises de position politiques n'y font rien. La société évolue toute seule. Au fil des rencontres, Daniel Garcia nous présente les différents moyens qu'ont les homosexuels d'accéder à la parentalité. L'insémination - artificielle (en Belgique et, de plus en plus, à Barcelone) ou artisanale - reste la voix royale. Quant auxmères porteuses, certains couples y ont déjà eu recours, aux USA (coûtmoyen : 100 000 €), et via une filière de l'Est... L'homoparentalité au quotidien Comment les enfants et les enseignants vivent-ils à l'école le fait d'avoir deux papas ou deux mamans (témoignage inédit sur la « trousse pédagogique » imaginée par le ministère de l'Éducation québécois) ? Comment les grands-parents accueillent-ils la nouvelle ? Comment s'organise la coparentalité lorsqu'un couple de lesbiennes et un couple de gays font un enfant qu'ils élèvent ensemble ? Que révèlent les études scientifiques sur ces enfants, sont-ils comme les autres ? La question des droits L'un des deux conjoints peut « perdre » ses enfants du jour au lendemain, puisqu'il n'a aucun droit sur eux. Les cas de délégation de l'autorité parentale avalisés par les tribunaux se comptent sur les doigts d'une main. La belle histoire de Soleil et Savannah : ils ont ému les tribunaux, qui ont accordé à leurs deux « pères » la garde des enfants, après un divorce hétérosexuel.
S'identifier pour envoyer des commentaires.